Light of my Life, le monde de demain

Affiche Light of my Life“Imagine all the people”

Ce sont par ces quelques mots d’Imagine de John Lennon que je souhaite commencer à parler de Light of my Life, le dernier film de Casey Affleck.

  • Imaginez, un monde où la quasi totalité des femmes sont mortes suite à une épidémie.
  • Imaginez, un monde face au chaos, à l’inconnu et à la peur
  • Imaginez, un monde où les hommes (le genre) se retrouvent livrer à eux-mêmes
  • Imaginez, un monde dominé par les instincts primaires
  • Imaginez, le désarroi d’un homme resté humain devant survivre dans ce monde brutal
  • Imaginez, un père voulant protéger le seul être qui lui reste, sa fille, survivante et toujours épargnée à ce jour
  • Imaginez, un monde où la survie passe par la ruse, l’insouciance et l’illusion

Telle est ma façon de vous faire sombrer dans l’univers de Light of my Life où la seule raison de vivre d’un homme passe par la protection de sa fille.

Un état d’esprit

Et vous ? quel serait votre état d’esprit dans un monde sans femme ?
Il y’a plusieurs années, la série télévisée Sliders posait ce même postulat dans une société où les hommes avaient disparus… Sur un ton bien plus léger évidemment.

On se rend compte en mettant ensemble ces éléments ensembles du message de ce film :

  • La femme, avenir de l’homme
  • L’apprentissage de la vie
  • L’amour
  • La protection

Light of my Life, c’est un voyage

Casez Affleck, réalisateur et acteur principal de ce film aux côtés de la jeune Anna Pniowsky, il arrive à nous plonger dans Light of my Life et son univers post-apocalyptique en laissant hors champ le plus effroyable. Tout d’abord, le réalisateur parvient grâce à la suggestion de nous faire comprendre la tension et les menaces présentes dans le film. Dans un rythme lent ou entêtant, Casey Affleck reprend des éléments de “A Ghost Story” (film sorti en 2017 où il était l’acteur principal) où suite à son décès, un homme devenu fantôme, va faire un incroyable voyage à travers le temps aux prises du questionnement de sa propre existence.

Casey Affleck et Anna Pniowsky

ici, nous retrouvons la lente évolution d’un père courageux, maladroit et protecteur avec sa fille en pleine crise d’adolescence et l’innocence de sa jeunesse. Dans ce monde ravagé, chaque rencontre peut se transformer en menace. Ainsi, le duo devra avancer dans l’inconnu pour survivre en restreignant leurs libertés et confort de vie. Le père devra faire en sorte que la petite ne se retrouve jamais entre les mains des hommes avides de convoitises.

L’intimité de la relation entre ce père et sa fille fait vite oublier l’argument post-apocalyptique du film. A travers l’amour éprouvé, l’éducation, la confiance et les petites disputes du quotidien. Ils vont évoluer et grandir ensemble.

Et aussi un environnement

Dans un décor sombre et pesant, Light of my Life réussi à travers ses jeux de lumières à nous réunir dans toute la délicatesse de ce duo. Ce style de réalisation nous permet même d’avoir comme une lumière d’espoir en un avenir meilleur.

Dans ce film très humain, Casey Affleck nous offre un film qui nous permettra de réfléchir à bien des niveaux. On peut même y voir une petite dose de féminisme. Un film terriblement efficace dans la suggestion et les approches qu’il propose dans le déroulement de son histoire.

Dans notre monde réel actuellement touché par un virus et les changements climatiques, Light of my light à un goût particulier qui fera réagir !

Peu importe la situation, gardons toujours de la lumière dans notre vie.

Ma Note

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More